It looks like you entered an employee email address, but this is the customer sign-in. Use the link below instead.

Principes

Dans le passé, le niveau des forces sismiques était seulement considéré dans certaines régions sujettes aux tremblements de terre. Mais d’importantes révisions apportées au Code international du bâtiment (CIB) ont modifié les exigences qui rendent maintenant obligatoires l’inclusion et la conformité d’une catégorie de conception parasismique pour chaque projet de construction, même pour les projets qui ont lieu dans des régions où les installations parasismiques n’étaient pas nécessaires dans le passé. 

Le critère d’acceptation actuel ICC-ES servant à la mise à l’essai et à l’évaluation des agrafes parasismiques est AC156, critères d’acceptation en matière d’essai sur table de vibration de qualification parasismique des composants et des systèmes non structurels. Le critère AC156 ne visait pas particulièrement à offrir des lignes directrices en matière d’essai, ni à représenter un critère de réussite ou d’échec pour les systèmes de suspension acoustiques en cas de séisme. Toutefois, en l’absence d’un critère d’acceptation particulier à cette fin, l’ICC-ES a permis au critère AC156 de servir de base pour tous les essais sismiques et pour l’évaluation de l’industrie des plafonds suspendus acoustiques. 

Les normes de construction parasismiques ont été établies pour contrôler la panique durant un tremblement de terre et pour assurer la sécurité des personnes occupant un bâtiment durant et après un tremblement de terre. Plus de la moitié des États-Unis est maintenant considérée comme une zone sismique à risque, en fonction de trois facteurs :

·         Condition du sol
A – Roche dure
B – Roche
C – Sol très dense et roche tendre
D – Sol dur (par défaut)
E – Sol mou
F – Sols spéciaux

·         Utilisation du bâtiment
Utilisation parasismique – groupe III : établissements essentiels comme les hôpitaux, les services d’incendie et les services de police qui doivent être fonctionnels durant et après un tremblement de terre
Utilisation parasismique – groupe II : les bâtiments qui constituent un risque public substantiel, comme les centrales électriques et les bâtiments qui logent plus de 300 personnes
Utilisation parasismique – groupe I : tout le reste

·         Emplacement géographique
La Californie n’est pas la seule région qui est considérée comme une zone sismique à risque. Plus de 3 500 tremblements de terre ont été enregistrés à l’est du fleuve Mississippi depuis 1700.

Grâce à l’analyse de ces trois critères lors d’un projet de construction, vous pouvez déterminer la catégorie de conception parasismique (A-F). Cette analyse est généralement effectuée par l’ingénieur en structures du projet. 

L’équipe de conception effectue l’analyse requise pour attribuer la catégorie de conception parasismique à un projet de construction et doit inclure ces données dans les documents relatifs à la construction. [MK-BP1]  Ceci permet à l’équipe de construction de connaître le niveau de performance requis pour le bâtiment. 

Consultez les codes du bâtiment locaux pour déterminer la section des spécifications dans laquelle la catégorie de conception parasismique doit apparaître (généralement dans la section générale des spécifications de l’entrepreneur et à la première page des schémas de construction). Et assurez-vous que la moulure de mur est vraiment conforme au code en matière de tremblements de terre.